Voyager, c’est apprendre

Imaginons

Fut une époque où l’on considérait la Grèce Antique comme la civilisation la plus évoluée du monde. Celle, cette Grèce qui nous donna la philosophie, le théâtre, la médecine, et bien d’autres choses encore. Repartons maintenant dans ce passé et imaginons. Imaginez que les grecs aient refusé que qui que ce soit entre dans leur pays ou sorte de ce même pays. Imaginez que toutes les choses qu’ils aient inventé, ils aient refusé de les partager à des personnes qui ne venaient pas de chez eux. Que pensez vous qu’il se serait passé alors ? Serions nous au même point où nous en sommes aujourd’hui ? Notre médecine serait elle aussi évoluée et notre philosophie aussi développée ? S’il n’y avait eu personne pour voyager, il n’y aurait eu personne pour nous enseigner et personne pour apprendre. La société de nos jours ne serait plus comme elle l’est aujourd’hui, peut être aurions nous même un regard tout à fait différent sur de nombreuses choses.

Ce qu’on y a gagné

Grâce aux voyages, énormément de connaissances ont été transmises que ce soit d’un côté ou de l’autre. Comme les anglais se sont inspirés des mots français pour créer une partie de leur vocabulaire, comme l’idée de la démocratie nous a été transmise par les grecs, nous avons appris beaucoup les uns des autres et tout ça parce qu’un jour, une personne a décidé de partir de chez lui à la découverte du monde. Les voyages nous ont aidés à devenir qui nous sommes maintenant et avant. A mélanger des peuples pour en créer des meilleurs et des plus ouverts au monde et à ce qui les entoure.

Laisser un commentaire

Your e-mail will not be published. All required Fields are marked